Réfrigérateur congélateur : comment faire baisser sa consommation d’électricité ?

gaz cuisson
Facture de gaz : comment faire des économies en cuisine ?
2 mai 2020
Chaudière
Entretien de la chaudière : quelles obligations ?
2 mai 2020

Réfrigérateur congélateur : comment faire baisser sa consommation d’électricité ?

Publié le 2 mai 2020 - Mis à jour le 3 mai 2024

Objet du quotidien, le réfrigérateur-congélateur fonctionne en quasiment en permanence. Dès lors, ils constituent une part importante de notre consommation d’énergie. Hors chauffage, EDF estime que le froid alimentaire représente 26% de la facture d’électricité. Mais, que consomme vraiment votre frigidaire ?  Comment faire pour réduire sa consommation électrique ? Comwatt vous propose une sélection d’éco-gestes.

Réfrigérateur congélateur : quelle consommation annuelle ?

Avoir de savoir comment faire diminuer la consommation de votre frigo, encore faut-il savoir combien il consomme. En fonction du modèle, un réfrigérateur n’aura pas le même impact sur votre facture d’électricité. En effet, l’étiquette énergie joue un rôle prépondérant dans le choix d’un frigidaire. Entre un modèle A+ et A+++, la consommation peut varier du simple au double. Pour vous aider, voici un tableau comparatif des consommations. Il se base sur un foyer de 4 personnes utilisant son réfrigérateur combiné (304 L) tous les jours avec un contrat au tarif réglementé de vente de l’électricité.

Tableau comparatif de la consommation annuelle d’un refrigérateur-congélateur en fonction de l’étiquette énergie

Tableau comparatif de la consommation annuelle d’un réfrigérateur congélateur 

Etiquette énergie Consommation annuelle en kWhMontant annuel sur la facture d’électricité pour un foyer au tarif bleu d’EDF avec un compteur de 6kVA en option base
Frigidaire-Congélateur A+ / 304 L304 kWh46,99 €
Frigidaire-Congélateur A++ / 304 L257 kWh 39,73 €
Frigidaire-Congélateur A+++ / 304 L160 kWh24,74 €

frigo Comwatt 1

Bon à savoir : Les réfrigérateurs américains sont de plus en plus plébiscités. Or, ils sont particulièrement énergivore car ils distribuent des glaçons et sont bien plus imposants que les réfrigérateurs classiques. Ainsi, un modèle moyen A++ consommant 380 kWh par an vous coûtera 58,75€ à l’année.

Conseil n°1 : Nettoyer régulièrement son réfrigérateur

Dégivrer le frigidaire pour faire des économies d’énergie

Ca parait paradoxal, mais un frigo ou un congélateur avec du givre consomme plus qu’en temps normal. Selon l’Ademe, 2 à 3 millimètres de givre peuvent représenter 30% de plus de consommation. C’est pourquoi, pour faire baisser sa facture d’électricité, on hésite pas à dégivrer nos appareils de froid 3 à 4 fois par an. En plus, vous prolongerez sa durée de vie. Ce sont donc des économies sur le long terme.

frigo Comwatt 3

Laver la grille arrière

De la même manière, la crasse à un impact sur la consommation électrique de votre frigo. Selon l’Ademe, « la poussière et la saleté accumulées peuvent être à l’origine de 30 % de l’électricité consommée par l’appareil ». C’est pourquoi, il convient de la nettoyer régulièrement. Vous améliorerez la performance énergétique de vos équipements.

Conseil n°2 : Bien choisir l’emplacement de son frigidaire

Pour faire des économies d’énergie, il faut bien évidemment choisir avec pertinence l’emplacement de l’électroménager. Ainsi, il est important de laisser votre réfrigérateur loin des radiateurs, de la chaudière ou du four. En tant que sources de chaleur, elles auront tendance à faire fonctionner davantage le frigo. En revanche, inutile de le mettre dans une pièce non-chauffée, vous risquez de provoquer l’arrêt brusque de l’appareil.

Une fois le bon emplacement trouvé, pensez à laisser dix centimètres de marge entre le mur et l’arrière du frigidaire. En effet, cela lui permettra à la ventilation de tourner correctement.

Bon à savoir : Lorsque vous déplacez un réfrigérateur, vous faites bouger les fluides frigorifiques. Afin de le laisser retrouver leur stabilité, il convient de ne rebrancher le frigo que quelques heures après.

Conseil n°3 : Opter pour la bonne température

Plus votre appareil devra produire du froid plus il consommera. C’est pourquoi, il faut le régler à une température permettant la bonne conservation des aliments sans pour autant surconsommer. En la matière, l’Ademe recommande 4 à 5° pour un réfrigérateur classique et -18° pour un congélateur.

Conseil n°4 : Vérifier l’étanchéité du joint de votre réfrigérateur

Le joint permet de garantir l’étanchéité d’un frigo. En général, il a tendance à s’user au bout de 2 ou 3 ans d’utilisation. Un frigidaire qui n’est pas étanche aura tendance à s’ouvrir seul et là, bonjour les dégâts ! Tout d’abord au niveau santé, les denrées risquent de périmer beaucoup plus vite et de dégager des mauvaises odeurs. Ensuite, d’un point de vue de la consommation, votre réfrigérateur devra redoubler d’effort pour maintenir le froid. Si le joint de votre frigidaire est défaillant, pensez à remplacer. C’est très simple.

Conseil n°5 : Limiter les emballages

Et oui, le zéro déchet permet aussi de faire des économies d’énergie. En effet, lorsque vous mettez des produits emballés dans votre réfrigérateur ou congélateur, l’appareil refroidi tant l’emballage que l’aliment. Limitez donc au maximum l’achat de produits sur-emballés. Par exemple, préférez les glaces en bac plutôt que les esquimaux souvent emballés individuellement. Vous gagnerez de la place et descendrez moins souvent les poubelles. Vous êtes donc gagnants sur tous les points.

Conseil n°6 : Débrancher le frigo lors des départs en vacances

Lorsque vous partez en vacances, inutile de laisser tourner le frigidaire. Vous n’allez pas vous en servir pendant longtemps. Laissez lui un peu de repos en le débranchant. Pensez à bien le vider pour éviter que les denrées alimentaires périment. Ensuite, au moment de partir, il faudra laisser la porte ouverte. Cela permettra d’éviter la formation de moisissure.

Vous pourriez aimer