Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro ?

Connaître sa consommation électrique suffit pour économiser 23%
Selon le CNRS, connaître précisément sa consommation électrique suffit pour économiser 23%
23 mai 2018
Autoconsommation solaire 47% des français sont prêt à investir dans une box
91% des propriétaires prêts à s’équiper en énergies renouvelables, dont 47% en autoconsommation solaire
28 juin 2018

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro ?

Publié le 12 juin 2018 - Mis à jour le 4 mai 2024

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement jusqu’au 31 décembre 2018. Qui peut en bénéficier ? Sous quelles conditions ?

L’eco PTZ ou éco-prêt à taux zéro est un prêt accordé aux propriétaires de logements anciens pour financer leurs travaux de rénovation énergétique. Le montant maximal de ce prêt, de même que la durée de son remboursement, varient en fonction du nombre de travaux inclus dans le projet de rénovation.

Pour un projet incluant deux travaux, le montant maximal sera de 20 000€, remboursable sur 10 ans. Pour un projet incluant au moins trois travaux, le montant maximal sera de 30 000 €, remboursable sur 15 ans.

Attention, les projets n’incluant qu’une seule opération ne sont pas éligibles au dispositif. Il est aussi intéressant de signaler que l’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec le crédit d’impôt, les aides de l’Anah, la prime énergie, etc.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

L’éco PTZ est soumis à plusieurs critères d’éligibilité portant principalement sur la qualité du logement, la qualité de l’artisan engagé, le type et le nombre de travaux envisagés, ainsi que le gain en terme de performances énergétiques à l’issu de ces travaux.

Les logements éligibles

L’éco-prêt à taux zéro concerne uniquement les logements anciens, i.e construits avant 1990. Cependant, pour les logements bénéficiant du programme « Habiter mieux » de l’ANAH, l’ancienneté du logement est ramenée à 15 ans.

Le logement doit servir de résidence principale, soit au propriétaire, soit au locataire. Les syndicats de copropriétés peuvent également bénéficier de l’éco-PTZ, à partir du moment où les travaux sont réalisés sur les parties communes.

Les artisans qualifiés

Pour être éligibles, les travaux de performance énergétique doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement), sauf pour les travaux d’assainissement non collectifs.

Les travaux éligibles

Les travaux éligibles à l’éco PTZ sont:

  • L’isolation thermique des toitures, des murs, des portes et des parois vitrés
  • L’installation, la régulation et le remplacement des systèmes de chauffage
  • L’installation de systèmes de production d’eau chaude sanitaire alimentés par une énergie renouvelable
  • La réhabilitation des systèmes d’assainissement non collectif au moyen d’équipements qui ne consomment pas d’énergie
  • Toute opération permettant d’atteindre les normes de performance énergétique requises pour le logement (selon le résultat de l’étude thermique).

Vous pourriez aimer