Quelle est la différence entre autoproduction et autoconsommation?

ENR
Qu’est-ce qu’une énergie renouvelable ?
24 octobre 2018
great wall 3675637 1280
Les Chinois vont 2 fois plus vite que prévu dans le déploiement du solaire
8 novembre 2018

Quelle est la différence entre autoproduction et autoconsommation?

Publié le 25 octobre 2018 - Mis à jour le 11 juin 2024

Nous allons vous expliquer le principe d’autoproduction, sa chronologie ainsi que son fonctionnement. Si vous ne percevez pas totalement la différence entre Autoproduction et Autoconsommation vous êtes au bon endroit.

 

1. Quelle est la différence entre autoproduction et autoconsommation?

Quand on parle d’énergie solaire thermique, ces deux termes sont souvent employés à tour de rôle sans toujours bien faire la différence. Pour bien comprendre la différence entre autoconsommation et autoproduction, regardez dans quel contexte les experts les utilisent.

Le taux d’autoproduction est votre niveau d’autonomie par rapport au réseau. S’il est égal à 70%, cela signifie que vous produisez 70% de l’énergie que vous consommez.
 
 
Taux de production (%)  = consommation produite sur place / consommation totale

 

Le taux d’autoconsommation est la proportion de l’énergie que vous consommez sur place. Si vous arrivez à consommer sur place toute l’énergie produite chez vous grâce par exemple à une installation photovoltaïque, vous avez un taux d’autoconsommation de 100% et vous ne revendez aucun surplus au réseau.
 
 
Le taux d’autoconsommation(%)= production consommée sur place/ production totale

 

2. Mais qu’est-ce que l’autoconsommation exactement ?

L’autoconsommation est la consommation d’électricité produite sur place ; autrement dit chez vous. Le but étant de réduire votre part d’électricité achetée au réseau auprès de votre fournisseur d’énergie en utilisant votre propre énergie. Votre facture d’électricité s’en trouve alors immédiatement réduite. L’autoconsommation vous permet de gérer une partie des consommations de vos appareils électriques énergivores quel qu’il soit

3. La transition énergétique ou le passage vers un modèle décentralisé d’autoproduction et d’autoconsommation, respectueux de l’environnement

Après la seconde guerre mondiale, il a fallu rebâtir un système de production d’énergie électrique en Europe. A cette époque le moyen le plus rentable de fabriquer de l’électricité était de la produire de manière centralisée avec des barrages ou dans des centrales à Charbon, à gaz ou Nucléaire. Depuis quelques années, avec les progrès des énergies renouvelables, la production décentralisée est devenue progressivement la solution la plus économique de produire du courant.

L’éolien et photovoltaïque sont en 2015 rentables sans subventions mais le poids des habitudes rend leur progression difficile. En effet l’autoconsommation est légale en France, mais la législation Française et les grands groupes de l’énergie sont organisés pour favoriser la production de manière centralisée. Passer d’un modèle de production en quasi-monopole centralisé à un système décentralisé cela s’appelle « la transition énergétique », c’est le processus irréversible qui est en cours en France et dans le monde actuellement.

4. Quel va être l’impact de cette transition sur la vie des Français ?

Faisons un peu de prospective. Dans les années qui viennent, chaque bâtiment va produire une partie de sa propre électricité dont il a besoin, puis achètera aux réseaux publics l’énergie qui lui manque.

Ou seconde alternative, le bâtiment pourra revendre l’énergie qu’il a en trop et réinjecté sur le réseau. Demain des millions de producteurs d’énergie commercialiseront alors directement à des millions de consommateurs, c’est ce qu’on appelle « l’internet de l’énergie ». Nous échangerons l’énergie via les réseaux électriques comme nous échangeons des emails aujourd’hui.

Ce nouveau mode d’énergie décentralisée permettra aux territoires d’offrir de nouvelles solutions et d’éviter un achat coûteux d’énergie externe au pays et qui se répercute sur vos factures !

En effet est-il sage de dépendre d’une énergie centralisée, coûteuse et qui impacte les ressources naturelles ? L’autoproduction solaire, est une solution alternative crédible et prometteuse dont l’énergie est in fine moins chère et génératrice d’emplois locaux.

Le saviez vous ? Vous consommez le matin et le soir, alors que les panneaux solaire photovoltaïques produisent majoritairement en milieu de journée. Ce rendement non contrôlé vous permet d’avoir un taux d’autoconsommation de seulement 20% ; autrement dit vous consommez seulement 20% de la production de vos panneaux.

Avec un gestionnaire tel que Comwatt, sa technologie permet le déplacement de vos consommations. Nos utilisateurs arrivent à un taux d’autoconsommation jusqu’à 70%, un avantage considérable pour faire des économies et réduire sa facture d’électricité.

Vous pourriez aimer