Les 5 pièges à éviter absolument pour tout projet panneau solaire en autoconsommation

Facture EDF pour comprendre avec lifting
Comprendre facilement sa facture d’électricité
27 août 2020
GEN4AppRedirect
18 septembre 2020

Les 5 pièges à éviter absolument pour tout projet panneau solaire en autoconsommation

Publié le 31 août 2020 - Mis à jour le 4 mai 2024

On entend beaucoup de choses sur le solaire. Il est parfois difficile de faire le tri parmi toutes ces croyances. Aujourd’hui, nous vous informons sur les pièges à éviter lors de votre projet solaire.

C’est Vincenzo La Tosa, le directeur marketing de Comwatt qui fait le point sur les pièges à éviter au travers d’une vidéo instructive et complète.

Vous n’avez pas le temps de regarder la vidéo ? Enregistrez la pour plus tard ou lisez le résumé ci-dessous.

Piège n°1 « Ne pas vérifier la surface utile de sa propre toiture »

Les panneaux solaires vont occuper une partie de la surface de votre toiture. Avant de vous lancer dans toute démarche, vérifier d’abord si vous disposez d’au moins 20 m² de surface, en orientation Sud idéalement. Une toiture disponible avec une exposition à l’Est ou à l’Ouest permet également un projet rentable. En cas d’absence de surface utile sur votre toiture, il est possible d’installer une pergola solaire.

La surface et l’orientation de votre toiture sont des point primordiaux dans votre projet solaire. Avant toute chose, n’oubliez pas de vérifier ces paramètres !

Piège n°2 « Ne pas vérifier la couverture assurantielle de l’artisan »

Une fois que vous avez trouvé votre artisan, n’oubliez pas vérifier sa couverture assurantielle.

Il s’agit de l’assurance décennale, elle a été rendu obligatoire par la loi Spinetta du 4 janvier 1978. Elle s’impose aux professionnels du bâtiment et couvre les vices et les dommages pouvant affecter la solidité d’un ouvrage et ses équipements indissociables.

La garantie décennale assure donc le paiement des travaux de réparation de l’ouvrage dans un délai de 10 ans après la réception du chantier, dès lors que la responsabilité du professionnel est engagée.

Piège n°3 « Ne pas vérifier les certifications de l’artisan »

Trois certifications équivalentes (QualiPV, QualiBat et Qualifec) vous permettent de savoir si l’artisan qui vous propose un projet solaire affichent des signes de qualité, cherchez l’un de ces trois logos dans sa documentation.

logo qualiPV RGE sans millesime
Qualibat RGE Logo
qualif elec

Grâce à ces certifications, vous aller pouvoir bénéficier de la Prime à l’Investissement pour votre projet solaire en auto-consommation.

Piège n°4 « Ne pas exiger une étude personnalisée »

Chaque maison est unique, exiger une étude personnalisée qui tienne compte du montant de votre facture, de l’exposition de votre toiture et des appareils consommateurs présents à votre domicile. Votre installation photovoltaïque sera différente de celle de votre voisin pour répondre au mieux à vos besoins.

Cette étude personnalisée vous indiquera la puissance solaire optimale pour votre foyer, afin que votre investissement soit le plus rentable possible. N’hésitez pas également à demander une étude financière sur la rentabilité de votre projet.

Piège n°5 « Valider un projet solaire sans gestionnaire d’énergie »

Une fois toutes les précédentes vérifications effectuées, il ne faut pas oublier un détail qui a une grande importance. Produire, c’est bien mais consommer c’est mieux ! Il ne sert à rien de produire si vous ne pouvez pas consommer votre électricité. Pour pouvoir la consommer il faut qu’elle reste à la maison sinon, cette perte d’énergie va vous pénaliser dans votre retour sur investissement. Une installation avec un gestionnaire d’énergie est rentabilisée deux fois plus rapidement.

Un gestionnaire d’énergie vous permet d’augmenter votre taux d’autoconsommation. Que vous soyez souvent absent de votre domicile ou pas, un gestionnaire d’énergie est incontournable dans votre projet solaire. La solution Comwatt Power vous permettra d’autoconsommer automatiquement la majorité de votre énergie solaire.

Vous pourriez aimer